Galerie photos-page 2

GALERIE VIRTUELLE DE L'EXPO LUXAA

Voici la galerie virtuelle de l'EXPO LUXAA. Vous pouvez retrouver la collection exposées à L’expo LUXAA qui se tient du 2 au 12 mai à l’Agora, Maison des Initiatives Citoyennes, 20 rue de Stalingrad puis du 13 mai au 3 juin Centre Social et Culturel P’Arc en Ciel, 79 av Pablo Picasso (92000 NANTERRE). Vous retrouverez également toutes les photos des artistes qui ont candidaté. Nous les remercions tous et vous souhaitons une agréable visite virtuelle.

Cette page est en cours d'élaboration, nous vous prions de bien vouloir excuser ce désagrément. Ouverture prochaine entre le 20 avril et le 02 mai 2017.

Alain Auger

Titre : Au bonheur des dames - 1

Auteur : Alain Auger
Date :
03-2017
 
"Regarde Ailleurs!" :
Les objets de luxe sont bien là, mais leurs prix inaccessibles les transforment en symboles d’un ailleurs que seul le rêve puisse atteindre. Entourée par eux, la jeune femme est seule. Elle ne cherche pas le regard de l’autre car son esprit est ailleurs. Aysel semble vouloir être quelqu’un d’autre- un personnage de roman comme Denise, peut-être. Des lignes parallèles poursuivent leur fuite sur les murs. Et pourtant, entre le tremblé de leur dessin à main levée et les plis de la robe, s’ouvre comme le possible d’un dialogue. Traits-reflets.
M.C.P.
                                                                                                                                
Alain Auger

Titre : Au bonheur des dames - 2

 
Auteur : Alain Auger
Date : 03-2017
 
"Regarde Ailleurs!" :
Malgré son apparence humaine, un mannequin en plastique reste toujours un objet. Aysel n’y est pas moins seule. Dites « de soleil », les lunettes protègent d’une lumière trop forte, mais aussi du regard de l’autre. Reflets-rejets. La femme-mannequin et le mannequin-femme regardent ailleurs. Dans la même direction ? Illusion d’un ailleurs partagé, d’un rêve en écho. Suivant les lignes du visage et du cou, l’intimité de l’ombre seule le sait.
M.C.P.
Alain Auger

Titre : Au bonheur des dames - 3

Auteur : Alain Auger
Date : 03-2017
 
"Regarde Ailleurs!" :
La verrière s’ouvre vers ce grand ailleurs qu’est le ciel. Comme un rappel de sa coupole-fleur, le dessin sur la peau s’ouvre vers l’ailleurs du dedans. Trop loin ou trop près ? Reflets-nuages. Ils font signe d’une présence : œil ouvert dans le plafond, œil ouvert dans la peau, chacun cherche un regard. Se perdre dans le vortex d’un ailleurs ? Se retrouver dans le regard de l’autre. Garder toujours un espoir sous le coude.
M.C.P.
Alain Auger

Titre : La casquette

Auteur : Alain Auger
Date : 03-2017
 
"Regarde Ailleurs!" :
« Va voir ailleurs si j’y suis ! » dit la casquette, en réduisant les mots à leurs initiales : NY. New York ? New Year ? Nieuwzuid Yang ? New you ? Ni, ni, « comme dirait l’autre ». Quand le dos se tourne, la casquette se retourne, et le dialogue s’amorce à partir du flou des mots, comme si chacun y mettait du sien. Quel est l’ailleurs de l’autre, près de moi ? La poussière qui colle à ses semelles ? De quoi rêve-t-il ? Qu’est-ce qui l’anime ? Il n’y a pas d’autoroute du regard, des mots non plus. On y peut toujours partir ailleurs et prendre un autre sens.
M.C.P.
Alain Auger

Titre : Sur la trace des marques

Auteur : Alain Auger
Date : 03-2017

"Regarde Ailleurs!" :
La fuite en avant des humains et des mots nous fait souvent rater le présent de la rencontre avec l’autre, cet « ici et maintenant » que l’horloge de la vie met sur les quais de ses gares. Les liens se tissent dans la parole vive, mais que reste-t-il de cette parole quand le langage est réduit à une simple suite de noms, sans verbe qui les mette en mouvement, sans préposition qui les relie, sans adjectif qui leur donne une couleur, sans adverbe qui nuance ? Noms de marques : mots désincarnés, noms qui ne sont pas là pour appeler quelqu’un. Noms qui ne nomment personne. Flou du visage anonyme des autres et de leur course, à tout prix, vers ailleurs.
                                                               M.C.P.
Alain Auger

Titre : Vapeurs d'exaltation

Auteur : Alain Auger
Date : 03-2017

"Regarde Ailleurs!" :
Et si, pour un regard venu d’ailleurs, à travers le flou des distances et les brumes de l'inconnu, les humains n’étaient qu’une grande étoile ? Les lignes de fuite d’un tableau qui écrit la lumière ? Une cohérence à inventer, un rayonnement inattendu, composé de tant de regards qui se cherchent l’un l’autre ? Alors, les mots retrouveraient l’ordre alphabétique des dictionnaires, les gens seraient curieux d’apprendre la langue de l’autre, et l’ailleurs serait le possible d’une histoire à partager. Comme l’enfer ce n’est pas les autres, il se peut que le paradis ne soit pas un lointain ailleurs et qu’il commence ici même, dans la poussière d’étoiles de la rencontre.
M.C.P.
Boutteville Léa

Titre : Errances Photographiques #1

Auteur : Boutteville Léa
Date : 04/2017
 
"Regarde Ailleurs!" :
Je qualifierai mon travail comme une grande abstraction figurative, comme une question sans réponse, un travail continu de l’esprit…
La photographie est mon moyen d'expression, mon objectif est mon porte parole, il est mes yeux, ma pensée, le regard que je porte sur le monde.
Errances photographiques c’est accepter l’incompréhensible.
Telle la bohème de Rimbaud, vagabondage émotionnel.
L’Autre c’est nous tous. L’Ailleurs nous entoure.
Boutteville Léa

Titre : Errances Photographiques #2

Auteur : Boutteville Léa
Date : 04/2017
 
"Regarde Ailleurs!" :
Je qualifierai mon travail comme une grande abstraction figurative, comme une question sans réponse, un travail continu de l’esprit…
La photographie est mon moyen d'expression, mon objectif est mon porte parole, il est mes yeux, ma pensée, le regard que je porte sur le monde.
Errances photographiques c’est accepter l’incompréhensible.
Telle la bohème de Rimbaud, vagabondage émotionnel.
L’Autre c’est nous tous. L’Ailleurs nous entoure.
Boutteville Léa

Titre : Errances Photographiques #3

Auteur : Boutteville Léa
Date : 04/2017
 
"Regarde Ailleurs!" :
Je qualifierai mon travail comme une grande abstraction figurative, comme une question sans réponse, un travail continu de l’esprit…
La photographie est mon moyen d'expression, mon objectif est mon porte parole, il est mes yeux, ma pensée, le regard que je porte sur le monde.
Errances photographiques c’est accepter l’incompréhensible.
Telle la bohème de Rimbaud, vagabondage émotionnel.
L’Autre c’est nous tous. L’Ailleurs nous entoure.
Solenne Buart

Titre : A une passante

Auteur : Solenne Buart
Date : 10-2010
 
"Regarde Ailleurs!" :
Comme dans chacune des photographies constituant cette série, c'est ici de l'autre qu'il s'agit. Rencontre fugitive au détour d'une rue, souvenir figé dans le temps mais montrant le mouvement. Le seul souvenir qu'il reste de cette rencontre est cette silhouette indistincte et cette jambe, figée, ce pied immobile, seul indice prouvant la réalité de cette femme telle une Cendrillon des temps modernes. On pourrait également illustrer ce cliché par le poème de Charles Beaudelaire,"A une passante".
Solenne Buart

Titre : Apparition fugitive

Auteur : Solenne Buart
Date : 10-2010
 
"Regarde Ailleurs!" :
Personnage immobile au centre de l'agitation d'un quai de gare. Ici c'est toujours d'une rencontre qu'il est question.Vision fugitive de l'autre dans un lieu commun a une multitude d'autres, un arrêt sur image, une pause dans le défilement irrémédiable du temps. Seul élément net et immobile, cet homme. Où va t-il? Attend t-il quelqu'un? Ce cliché soulevant une multitudes d'histoires et d'interprétations nous amène à nous intéresser à un inconnu, celui qu'on croise sur un quai sans y faire attention.
Solenne Buart

Titre : Reflet passager

Auteur : Solenne Buart
Date : 10-2010
 
"Regarde Ailleurs!" :
Apparition inattendue face à l'objectif, cet homme, ou plutôt son reflet. Cette image nous renvoie à la notre. Cet inconnu de l'autre coté du miroir. Cet "autre" que nous sommes nous même pour certain.
Solenne Buart

Titre : Fin d'après-midi

Auteur : Solenne Buart
Date : 11-2010
 
"Regarde Ailleurs!" :
L'autre ici nous est inconnu, silhouette solitaire, il vient à notre rencontre. De par la position de l'objectif, proche du sol, le spectateur se trouve en position d'infériorité. L'occasion de se demander si cet autre est une menace ou au contraire une personne bienveillante venant à notre rencontre pour nous aider, nous protéger.
Solenne Buart

Titre : L'inconnu du train

Auteur : Solenne Buart
Date : 03-2017
 
"Regarde Ailleurs!" :
Ici nous voyageons, mais nous sommes isolés. Le siège devant nous est vide, Un homme nous tourne le dos. Dort-il? Observe t-il quelque chose au dehors? Cette image nous montre dans notre solitude. Chacun de son coté.
Solenne Buart

Titre : Rencontre de papier

Auteur : Solenne Buart
Date : 03-2017
 
"Regarde Ailleurs!" :
Rencontre de deux individus dans une rue, rencontre du photographe et de ces cartes postales. Cette image raconte plusieurs histoires, plusieurs interactions entre individus.
 
Nicolas Latouche

Titre : Les Etoiles

Auteur : Nicolas Latouche
Date : 02/2012
 
Nicolas Latouche

Titre : D'où à où?

Auteur : Nicolas Latouche
Date : 02/2012
Nicolas Latouche

Titre : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE

Auteur : Nicolas Latouche
Date : 02/2012
 
Nicolas Latouche

Titre : Grande douceur

Auteur : Nicolas Latouche
Date : 02/2012
Nicolas Latouche

Titre : Rien n'arrête l'Amour

Auteur : Nicolas Latouche
Date : 02/2012
 
Emmanuel Gros

Titre : #quiEsTu

Auteur : Emmanuel Gros
Date :
01-2001
 
"Regarde Ailleurs!" :
1 nom, 1 mot et 1 photo.
Le projet #quiEsTu - se résumer en un mot et prendre la pose - est un défi lancé aux personnes qui acceptent de s'allonger pour ce projet photographique.
A l'ancienne, avec un Lubitel 2 - antique appareil photo argentique russe moyen format - une seule chance de faire bonne impression...
Cyrielle DE LA HOUSSAYE

Titre : répétition d'une harpiste dans son appartement

Auteur : Cyrielle DE LA HOUSSAYE
Date :
16 avril 2017
 
"Regarde Ailleurs!" :
Est proposée ici une communion entre le métier de musicien et une ambiance plus intimiste, inspirée de l'ambiance des cafés Parisiens tels que l'on peut les voir dans les films, symboles d'une époque artistique forte.
Le thème :"photographie de l'ailleurs et de l'autre" ainsi que le nom : "Lux Ad Alia" ( soit lumière sur l'autre) m'a donné l'envie de remettre de la lumière sur une forme de résistance qu'est la musique. Une résistance à laquelle on pense moins car plus douce mais qui a traversé les générations et qui continuera de le faire. C'est également un moyen de communiquer, il s'agit d'un langage universel.
Cyrielle DE LA HOUSSAYE

Titre : répétition d'une harpiste dans son appartement

Auteur : Cyrielle DE LA HOUSSAYE
Date :
6 av2il"2017
 
"Regarde Ailleurs!" :

Est proposée ici une communion entre le métier de musicien et une ambiance plus intimiste, inspirée de l'ambiance des cafés Parisiens tels que l'on peut les voir dans les films, symboles d'une époque artistique forte.
Le thème :"photographie de l'ailleurs et de l'autre" ainsi que le nom : "Lux Ad Alia" ( soit lumière sur l'autre) m'a donné l'envie de remettre de la lumière sur une forme de résistance qu'est la musique. Une résistance à laquelle on pense moins car plus douce mais qui a traversé les générations et qui continuera de le faire. C'est également un moyen de communiquer, il s'agit d'un langage universel.

Page

1   .   2   .   3

Avertissement : le contenu de ce site Internet est protégé par le droit d’auteur. Toute  reproduction est interdite / Warning: the content of this web site is copyrighted. Any  reproduction is stricly forbidden.

Mis à jour le 23 avril 2017